arbre-cerveau – brain-tree

Rien à voir avec le dessin du jour ! L’émission « la méthode scientifique » sur France-Culture d’hier, 11 novembre 2020, était consacrée à l’observation de la Terre par satellite, avec deux personnes institutionnelles compétentes, qui n’ont pas tiré la couverture à elles … pour une fois. Sauf pour Sputnik 1 et le terme en J3 du développement du géoïde terrestre, oh pardon, cela me reprend parfois ! les réponses étaient pertinentes. J’ai eu le plaisir d’entendre la mention de Envisat, aeolus par sa mission. Goce, que je présente dans mes conférences, a également été détaillé. Du coup, je mettrai dans mes futures conférences une image de la Terre vue par Goce.

Si cela vous intéresse, j’ai publié une première édition de la transcription de mes conférences, ici : https://www.thebookedition.com/fr/24359_gilles-labruyere

22 réflexions sur “arbre-cerveau – brain-tree

  1. Lequel de ces livres offre une base scientifique , sérieuse mais accessible au commun des mortels ?. J ‘ ai trois garçons qui sont des profs de sciences physiques en lycée ou ingénieur?
    J ‘ ai aussi une fille documentaliste dans un lycée mais c’est une pure littéraire .
    Amitiés
    Michel

    Aimé par 1 personne

    • Le vent a son satellite ! Les autres sont des livres de dessins. Même une littéraire peu comprendre l’essentiel de mes conférences. Pour moi qui suis dyslexique, la transcription n’est pas aussi agréable … même si j’ai fait de mon mieux.
      Dans quel coin êtes-vous tous et toutes ? Assez près pour que je vienne en personne (et pas en présentiel, beurk !) donner une conférence dans le coin ? C’est gratuit !
      Merci, Michel, et un bel après-midi à vous deux.

      J'aime

  2. C’est un cerveau qui souffre de Médulloblastome, rien de bien réjouissant, le calvaire est souvent le compagnon de route de cette maladie.
    Concernant tes conférences, il n’existe pas d’enregistrement vidéo de tes interventions ?
    A pluche et portes toi bien.

    Aimé par 1 personne

    • Je t’assure que je l’ai dessiné tout à fait normal ! Est-ce que tu as une expérience vécue du médulloblastome ? Auquel cas, en effet, il n’y a rien de réjouissant là dedans.
      Aucune vidéo et même très peu de photos. Je ne suis pas très sûr que mes conférences passeraient bien en vidéo. Elles tiennent du one-man-show plus que du cours magistral !
      Merci, Anatole, et un bel après-midi à toi.

      J'aime

      • Aucune expérience personnelle mais j’ai vu une copine de classe de ma fille et une collègue de travail qui n’y ont pas survécu.
        Ok pour ton one-man-show, mais nous avons eu quelques spécimens qui ont réussi dans le domaine, Fernand Raynaud, Devos Raymond, Francis Blanche…
        A pluche.

        Aimé par 1 personne

  3. Si on les écoutait davantage…
    Bises, Gilles. Merci pour ce bel arbre.
    Et pour ton livre, ce que je trouve
    de certain à en dire, c’est que tu ne
    chômes pas.
    Douce fin de journée dans
    tes Ardennes… et que le vent te soit bon!

    Aimé par 1 personne

    • Impossible de me relire, Caroline. IMPOSSIBLE ! Cela m’a été un grand handicap pour publier ce livre. Il arrive donc avec 3 mois de retard … et aussi parfait que je l’aurais souhaité !
      Merci et bise et douceur et sourire et un grand hêtre doré à toi.

      J'aime

  4. Bon moi je dois avouer que je n’y comprends rien, tout ceci est un peu trop technique pour moi ! En fait la relation entre ton texte et le dessin ne serait elle pas les scientifiques qui prennent la grosse tête ?
    Sourire et belle journée ( ici magnifique on se croirait au mois de juin) et bise Gilles.

    J'aime

    • Je ne le crois sincèrement pas, Catherine. Il n’y a pas de raisons pour que les bases de la science de aeolus ne soient pas perceptibles par presque tous et presque toutes. J’ai donné des variations de ma conférence une bonne dizaine de fois et je n’ai entendu que deux personnes pour dire que c’était difficilement compréhensible. L’une pensait qu’elle venait à une soirée poésie et l’autre était venue avec de jeunes enfants. J’avoue également que quand une partie de mon auditoire ne nourrit pas d’inquiétude face à la science ou aux techniques, et cela m’est arrivé deux fois, j’en profite quelques instants.
      Merci et bise à toi et une douce et souriante fin de journée également.
      PS. Très belle journée ici également.

      J'aime

  5. L’instance du cerveau est à l’ordre du jour
    Calculons ce que son analyse peut conduire, à définir l’individu parfait
    « Le bonnet à électrodes viendra compléter le masque facial »
    Pour tous, se veut une médecine à être – ou à ne pas être!
    Le botox s’appliquera au cerveau, de telle manière que son volume sera la preuve d’une capacité supérieure
    Le progrès dans ces conditions vire à un âge dégradant !!
    ;D

    Aimé par 1 personne

  6. il y a bien longtemps j’ai lu un livre « l’arbre à rêve » un ouvrage de James Morrow que j’ai adoré
    Je te fais ici le copié/collé du résumé
    Une nouvelle forme d’art fait fureur chez les habitants de la Galaxie : les frêves, pommes hallucinogènes qui vous font vivre dans les univers imaginaires du rêve programmé.
    Pour Quinjin, les frêves ne sont pas un simple délassement ; il est critique d’hallucinations, spécialiste des cauchemars de série Z. Mais un jour, un fruit maléfique apparaît sur le marché. Ceux qui le consomment sombrent dans la folie. Pour Quinjin, vieux routier du rêve, c’est le début d’une longue quête qui le mènera, avec son chat Basile, sa fille Lilit et Urilla, une psychobiologiste, vers les arbres astéroïdes où poussent les frêves.
    Dans les yachts de l’espace, dans l’estomac des monstres, sur des rivières perdues dans la jungle, il traquera l’inventeur de l’arbre maudit. Mais est-il réellement sorti de l’hallucination ?

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.