trop – too much

6089_coronavirus_100

« Trop de … tue le …. » Si seulement cela était vrai pour le coronavirus !

« Too much … kills the …. »  If only this would be true for the coronavirus !

25 réflexions sur “trop – too much

  1. Même le gars qui donne les consignes sur les gestes barrières ne se supporte plus de s’entendre, c’est quand même révélateur ?
    Bon maintenant il va falloir penser à autre chose pour animer le pays, on a bien essayer avec la disparition de King Jong un, avec les prochaines élections en juin ou en septembre, on me dit à l’oreillette que la prochaine campagne présidentiel pourrait bientôt démarrer ?
    A pluche.

    Aimé par 1 personne

    • Il est vrai que les médias sont tombés sur un gros os et qu’ils ont du mal à mordre à côté, masque journalistique oblige … sûrement.
      Merci, Anatole, et une belle, douce et souriante journée à toi.
      PS. Restent encore le Tour de France virtuel, le championnat de France virtuel, le concert virtuel, les rencontres virtuelles …

      J'aime

  2. « trop de… tue le… » c’est bien pour cela que lorsque nous serons presque tous contaminés, la bestiole n’aura plus à se mettre sous la dent que des avariés, ce qui va lui couper l’appétit ! Enfin, souhaitons-lui !

    Aimé par 1 personne

  3. Souvent en l’air, pour autant, pas encore dans le langage courant mais, estampillé partout. Il est entré dans nos vies et hors frontières va entrer dans le dictionnaire. Cela devrait calmer la situation : en fais-je trop où pas assez ?

    Aimé par 1 personne

    • Je l’entends trop souvent à mon entendement servir des causes partisanes et pas assez souvent pour en dire ce qu’on en sait et ce qu’on n’en sait pas.
      Merci et bise et un doux et souriant après-midi à toilLee.

      Aimé par 1 personne

  4. Bonjour Gilles, je me souviens que l’on me disait quand j’avais dépassé les bornes de l’insolence, et oui, « je répondais » comme on disait en ce temps là, ma mère criait: « trop c’est trop » , et là j’ai aussi envie de crier, que j’ai compris , ce n’est pas la peine d’enfoncer le clou, le masque , les gestes barrières , oui mais le masque…? bisous et bon après-midi MTH

    Aimé par 1 personne

    • Je suis sorti faire des courses cet après-midi … avec un masque. Même si la circulation de l’épidémie est faible par ici, je ne trouve pas que la ville soit rassurante. Je n’y ai pris aucun plaisir.
      Bise et douceur et sourire, Marie.

      J'aime

  5. Bonjour. Trop d’actualités, trop de temps pris à démêler le vrai du faux, à l’heure où des gens désespèrent, au temps où des femmes et des enfants se font battre. Trop de suicides à venir. Trop peu de certitudes sur un monde nouveau. Oui, c’est trop. Superbe dessin. Merci.

    Aimé par 1 personne

    • Une partie de la stratégie de la maison : radios et télé restent éteintes. Informations par internet sur les sites de l’Ardennais, du Monde, de Santé Publique France et de l’Agence Régionale pour la Santé. Un acquis collatéral est que cela nous laisse beaucoup de temps pour créer, se bouger, méditer, soigner la maison …
      Merci, Denis, et une tranquille et heureuse fin de journée à vous.

      Aimé par 1 personne

            • Clap clap clap !
              Je suis en train de réviser l’épreuve 2 d’un livre « le vent a son satellite, aeolus ». J’aime faire la mise en page et elle avance vite. J’ai repris la couverture également. J’aime aussi. Il me reste à corriger le texte, bilingue anglais-français, l’orthographe, les incohérences, la verbosité, les phrases longues … et là j’en suis à la page 4 ! J’ai du mal à lire (dyslexie) et quand il s’agit de me relire moi-même, cela m’est presque impossible. J’ai trois correcteurs, un français et deux britanniques. Mais ils s’en tiennent à la correction orthographique. Je prévois d’envoyer l’épreuve 3 à l’impression fin mai.
              Belle soirée à vous, Denis.

              Aimé par 1 personne

  6. COmme je suis d’accord avec toi, cette
    ROnde incessante sur les écrans de ce qui nous
    NArgue invisible autour de nous
    VIvement que l’on passe à autre chose, et dans l’intervale, inventons des
    RUSes pour y échapper

    Aimé par 1 personne

  7. il y a aussi pas mal de gens qui vivent en dehors du temps et n’ont pas « conscience » de certaines choses, donc il faut bourrer leur crâne pour qu’une infime bribe puisse y entrer …
    Pour les autres … 😀 😀 😀 :D, il faut passer sur une autre chaîne ou … ahhhhh je veux sortirrrrrrrrrrrrrr !

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.