quand c’est non c’est non – when it’s no it’s no

– NO is NO

Gisèle Halimi est passée par là, for heureusement !

11 réflexions sur “quand c’est non c’est non – when it’s no it’s no

  1. Je partage la notion de respect qu’on doit aux femmes et soutiens leur droit à dire librement oui ou non. Surtout non!
    Une petite remarque: le ‘libidineux’ du dessin n’a pas vraiment la tête d’un agresseur sexuel et j’ajoute avoir cru déceler une forme de sourire chez l’agressée… ce qui tempère le ‘drame’ en préparation.
    Bonne fin de semaine à toutes les admiratrices de Gilles… et, bien sûr, aussi à Gilles lui-même!

    Aimé par 2 personnes

    • Je suis d’accord avec toi, Akimismo. Ce dessin n’est pas bien réussi. Le gros NON avec plein de dents est en contradiction avec la décontraction des personnages. Un gros NON lisse et un peu de fermeté dans les attitudes auraient été préférables. Mais ce qui est est …
      Une toute belle journée à toi.

      J'aime

  2. C’est justement le NON !, qui introduit toute conséquence..
    La gravité du NON est essentiellement féminin.
    L’alternative est le 3619
    —–
    HiHi, toute grague insistante est la voie aux verrous!
    —-
    😀

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.