ia

– Quantum quantum, do I have a quantum mouth ?

Avec la voix gouailleuse d’Arletti. Je ne sais pas si elle a une gueule de quantique mais elle a certainement de la culture !

With the cheeky voice of Arletti. I don’t know if she has a quantum face but she certainly has culture !

12 réflexions sur “ia

    • J’imagine que le baudet quantique ahane et brait – Tiens, un verbe qui n’a ni première ni deuxième personne du singulier dans sa conjugaison; je m’étonne ! – à qui mieux-mieux quand il sent ce qu’on lui demande de faire.
      Merci, Aunryz, et une douce et souriante fin de journée à toi.

      J'aime

  1. Pour ajouter aux comments trop souvent simplets ‘bien vu’, ‘merci’, ‘sourire’, ‘joli dessin’ etc,
    je saisi la quantique du sujet pour ajouter un paragraphe digne de ‘l’Hôtel du nord’
    Doit-on on mesurer la quantité de tout phénomène?
    Sans denier la ‘physique’ impérative des photons, le quantifiant ‘sentimental’ est la force nécessaire à poursuivre tout intérêt!
    Ceci contrarie de beaucoup toute les interactions de l’intelligence artificielle!
    Osez dire que je ne suis pas sensible à la réponse de Gilles
    « Bonne fin de journée à toi »
    > Un robot peut exprimer la même chose, sauf que le quantique peut-être de valeur différente, Qui sait ?
    JMC

    Aimé par 1 personne

  2. Ajout à la quantique
    Le sujet m’interpelle et les études opérationnelles ne sont pas loin d’une finalité de performance incroyable, puisque les mouvements de particules ne sont finalement que le résultat de calculs, résultante de toute interrogation (porte ouverte/porte fermée= excusez la simplicité du maître)
    Les paquets -résultats minimes- seraient la finalité transmissible…
    (Il faut néanmoins considérer la faiblesse des transmissions qui sont x millions fois plus lente)
    Dans ma considération actuelle, je conserve mon vieux PC
    😀

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.