colonisation – colonization

Analyse
– Inhabitable planet
– No danger
– Breathable atmosphere
– Strong local pollution
– Deadly chemical components
– Long lasting pollution
– Exit planned in 3714 years

18 réflexions sur “colonisation – colonization

  1. Quel choc ce matin, quelle trouille… j’ai failli tomber dans les pommes en lisant la « date de péremption » de notre planète. Imaginez que, mal réveillé, j’avais lu qu’il ne me restait que 371 années à profiter de la vie terrestre.
    Seconde lecture: Ouf il s’agissait de 3714 années. Ça nous laisse un peu plus de temps!
    Bonne journée à toutes et tous et profitez du peu de temps qui nous reste!

    Aimé par 1 personne

    • Certains sont frénétiquement pressés tandis que les temps géologiques n’ont même pas le temps de cligner de l’œil.
      Merci, Cécile Valentine, et une douce fin de journée à vous.

      J'aime

  2. On a vu ce que cela avait donné la colonisation, les gens déboulonnent les statues et on n’en finit pas de faire des excuses alors que nous n’étions pas nés, alors nous n’allons pas remettre le couvert 🙂
    A pluche.

    Aimé par 2 personnes

  3. Ah mais si nous allons le refaire ! Juste parce que cette soif d’ailleurs démange l’homme, ça le gratouille, il veut toujours aller voir plus loin ce qui se passe ! Dans ce laps de temps peut être aurons nous l’intelligence de soigner la terre ?
    Bise et belle fin de journée Gilles.

    Aimé par 1 personne

    • Je ne sais pas si cela est désirable, Catherine. La voiture permet d’aller plus loin que le vélo. En est-elle plus désirable ? Quel est le coût environnemental de la colonisation spatiale ? La Terre s’en trouvera-t-elle mieux ? Je ne crois pas.
      Merci à toi et bise et une toute douce fin de journée à toi.

      Aimé par 1 personne

  4. Je me demande (et demande à quelqu’un qui en sait bien plus que moi)
    ce que feraient (à l’atmosphère) des milliers de vaisseaux qui décolleraient de la terre pour aller ailleurs.
    Je suis en train de lire la totalité des Fleuves Noir (les anciens anticipation) … c’est la réalité que certains imaginaient
    tandis que d’autres voyaient venir un anti-technicisme extrême.

    Aimé par 1 personne

    • Surtout que les lanceurs ont la mauvaise idée de traverser l’atmosphère et d’y déposer des polluants nocifs. En revanche, aujourd’hui, le tonnage de carburant utilisé par tous les lancements au monde est négligeable comparé à l’aviation, à la route et au trafic maritime. Le CNES passe son temps à montrer comme le centre spatial guyanais est un parc naturel protégé en montrant des exemples d’animaux qui ne semblent pas perturbés. Je ne me souviens pas avoir lu de résultats d’analyse chimique des sols. Ce qui m’inquiète le plus, à propos de la colonisation, est la consommation en énergie et en matériaux. Apporter à une poignée de « privilégiés » une chance aléatoire de s’établir ailleurs condamne tous les autres à des privations. Et je pense que cela a déjà commencé … et pas seulement avec l’espace.
      Merci, Aunryz, et un tout doux dimanche à toi.

      J'aime

  5. Combien d’années vit une fusée ?
    Je ferme les yeux pour un voeu. Un avion d’une autre planète vient sur terre remplacer la fusée qui ne peut plus compter les années dans l’espace et repart avec les terriens faire peau neuve de cette autre planète qui n’a pas su se faire connaître avant.
    Bonne et douce nuit Gilles.

    Aimé par 3 personnes

  6. Un peu de rab sur la terre? oui, si nous commençons la décroissance dès maintenant !

    News: L’Agence Elon Musk vient de recevoir un message privé « communiqué d’offre de la galaxie C#space » avec vue de reprendre la totalité des Fidji’ paradis fiscal- dont l’export par cargo spatial sera au mince ticket d’entrée de 1 M le Kas (monnaie cyber)!
    OK, serait-ce une fakenew qui tient du délire?
    😀

    Aimé par 1 personne

    • Il faut se méfier avec ce gars. Il clame à qui veut l’écouter qu’il veut réduire le réchauffement climatique et il lance des projets qui consomment de l’énergie fossile en masse : Tesla, Falcon, Hyperloop, un avion d’affaire supersonique et la colonisation de Mars … pour sauver l’humanité. Il refuse aux employés de ses sociétés de travailler à distance en pleine épidémie de coronavirus. Sympa …
      Merci, JMS, et une belle soirée à toi.

      Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.