l’avenir est à toi – the future is for you

6001_suv_100
– What’s the matter ?

13 réflexions sur “l’avenir est à toi – the future is for you

  1. Je suis d’accord avec toi, mais devant le nombre grandissant de gendarmes couchés, de dos d’ânes ainsi que la qualité dégradée du roulement dans une bonne partie de la France je pense que le SUV a encore de beaux jours devant lui.
    A pluche.

    Aimé par 1 personne

    • Sûr que les nuages de Django, accompagné de Stéphane, sont infiniment plus harmonieux que le rugissement du maque de virilité de certains, le gorille mis à part, évidemment !
      Merci et un bel après-midi à toi, Aunryz.

      Aimé par 1 personne

  2. Bonjour Gilles , moi à la campagne sans voiture je ne peux y rester d’autant plus que je ne fais même plus de vélo pourtant électrique. J’aimerais bien que l’on fasse ralentir les voitures qui passent devant chez moi, il y a des vrais dingues, mais mme le maire pas concernée, ne veut rien entendre. Bisous bon près-midi MTH

    Aimé par 1 personne

    • Entendons-nous, Marie. Je n’ai rien contre la voiture en général. J’en ai une. J’en ai contre les voitures inutiles, celles qui ne laissent aucune place aux piétons et aux cyclistes, les voitures qui ont parcouru quatre kilomètres avant de se planter là, les voitures qui réclament leurs morts, les voitures bruyantes ou qui puent, les voitures qui prétendent à un bouclier d’impunité …
      Merci et bise et doux après-midi à toi, Marie.

      J'aime

  3. Dans un roman de science fiction de 1789 (je n’ai plus le lien) l’auteur imaginait que dans Paris, tout le monde allait à pieds sauf les personnes qui avaient vraiment besoin d’un moyen de transport.
    En fait, nous devrions naturellement choisir la solution la plus adaptée à la distance et à nos capacité

    Malheureusement
    ce n’est pas possible dans un monde où le temps vaut de l’argent.

    Aimé par 1 personne

    • Appâter les foules avec un progrès dont quelques uns seulement profitent au détriment de tous les autres. Les fous.
      Imaginons 10 secondes Paris sans voitures, les rues rendues aux habitants, le silence, du vert et de la place partout. Et les enfants qui courent en riant. Le fou en veut à la liberté de circuler dans un salon mobile … qui tue.
      Merci, Aunryz, et une douce soirée à toi.

      J'aime

Les commentaires sont fermés.