arbres – trees

5922_hetre sequoia pylone_100
– The beech, the sequoia and the pylon.

16 réflexions sur “arbres – trees

  1. Comme me a dit mon fils autrefois alors qu’on passait devant une forêt de pylônes edf et (il n’avait qu’une dizaine d’année): « Cette vue est offerte par électricité de France! ». Bonne journée auprès de tes arbres Gilles 😉

    Aimé par 1 personne

    • Avec la centrale de Chooz et le réservoir des Marquisades dans le coin, les pylônes électriques sont faciles à récolter, par pleins paniers. En revanche, je n’ai pas encore trouvé de recette qui les rendrait comestibles.
      Merci, Zookd, et une belle journée à toi.

      Aimé par 1 personne

  2. Bonjour Gilles beaucoup de pylônes chez nous , cela ne me gêne pas , par contre les champs d’éoliennes qui fleurissent un peu partout , je n’aime pas du tout, surtout que bien souvent elles ne tournent pas , nous n’avons guère de vent ici . Bisous bon après-midi sous une bonne pluie MTH

    Aimé par 1 personne

    • C’est donc celui de la Francheville que nous avons vu. Dans le même coin, il y a un hêtre monumental. À vue de nez, le séquoia de la Francheville est bien aussi gros que celui de Buzancy. Il y en a un très gros également dans la cour de l’IME de Glaire, peut être un chouia plus haut et un chouia moins gros. Il a dû y avoir une mode au séquoia !
      Merci, Anatole, et une belle soirée à toi.

      J'aime

  3. A propos de Sequoia nous en avons deux géants dans le parc du Château de Rambures dans la Somme , ramenés des jeunes Etats Unis en 1787 : Ils sont magnifiques . https://fr.wikipedia.org/wiki/Parc_et_Roseraie_du_ch%C3%A2teau_de_Rambures
    A propos de la centrale de Chooz , je l’ ai visité une ou deux fois dans les année 60 .
    Quand aux grands pylones de l’EDF ils fleurissent à l’ aise dans les grands champs de blé de Picardie !! On finit par y être habitués !!
    Amitié à toi, Gilles
    Michel

    Aimé par 1 personne

    • Il y en a tout plein dans les Ardennes. Celui de la Francheville a certainement été planté du temps des poudreries locales pendant la deuxième moitié du 19ème siècle … un gamin. Je ne trouve pas sa hauteur mais à vue d’œil je dirais un bon 50 mètres.
      Merci, Aldor, et une douce et heureuse journée à toi.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.