rencontre sur un fil – meeting on a wire

5859_rencontre sur un fil_100

La compagnie Gratte Ciel est partie en laissant de beaux souvenirs … et des plumes de ci de là.

The Gratte Ciel company left leaving beautiful memories … and feathers here and there.

15 réflexions sur “rencontre sur un fil – meeting on a wire

    • 1.5 tonnes ! Mais sans le goudron, ça fait une différence. Comme j’hébergeais quatre personnes de cette compagnie, la maison a des plumes dans toutes les pièces !
      Merci, Aldor, et une belle et heureuse journée à toi.

      J'aime

    • Les plumes sont nettoyées. Ce sont les mêmes plumes qui garnissent oreillers et couettes. Mais en effet, ceux et celles qui sont allergiques aux plumes ont intérêt à prendre de la distance.
      Le spectacle interagit fortement avec la ville. Techniquement, parce que les câbles s’arriment aux bâtiments, sans trous; parce que les tours de sonorisation et les tours lumières ont été montées par la commune, parce qu’il faut amener la puissance, arrêter les cloches du beffroi, éteindre l’éclairage publique, acheminer le matériel, assurer la sécurité, garder la place. Et oui, la commune savait qu’elle avait 1.5 tonnes de plumes à nettoyer. À 07:00 le lendemain, la place Ducale était propre !
      Merci, Anatole, et une belle grande journée à toi.

      Aimé par 1 personne

    • J’ai vu comment ils et elles freinent, impressionnant. Le câble le plus incliné devait être entre 30° et 45° par rapport à l’horizontale. Je n’ai vu que des atterrissages en douceur !
      Merci et bise et douceur et sourire, Gene.

      J'aime

  1. Du tout vivant, tout réjouissant
    (je n’aime les oreillers qu’en plume, j’aurais volontiers rafraîchi le mien)
    et puis

    Richard Desjardin
    ou quand le piano se fond avec la voix
    j’adore
    merci Gilles
    (je me remets le disque)

    Aimé par 1 personne

    • Ni mon oreiller ni ma couette ne sont en plumes … trop chaud !
      Quant aux spectacles que j’ai vus, jouissifs, créativité, ingéniosité, modestie, humanisme pêchu, poésie, étaient au menu !
      Merci, Aunryz, et bel après-midi à toi.

      J'aime

Les commentaires sont fermés.