cloche – bell

P1060779
– Ah ah. Sûr qu’on te retrouvera avec ça !
– Ah ah. Sure that we’ll find you with that !

12 réflexions sur “cloche – bell

  1. Cela me fait penser au chat des voisins, il lui avait mis une grosse clochette pour savoir où il était dans le jardin mais cela le rendait fou. J’ai de bons souvenirs de réveils précoces dans le Jura quand j’étais môme à cause des cloches.
    A pluche.

    Aimé par 1 personne

  2. alors tant mieux si les randonneurs mettent des cloches..le « tintillement » de cloches de vaches me manquent quand je suis en campagne…reste les cloches de vaches valaisannes…sourire
    une toute belle journée à toi, cher gilles et des bises sonnantes….sourire

    Aimé par 2 personnes

    • J’ai rencontré bien des troupeaux aujourd’hui, bien instrumentés. Mais, sous la pluie, les vaches étaient bien timides. Je n’ai guère entendu de clarines … juste la persistance des gouttes de pluie sur mon parapluie … pendant 5 heures.
      Merci et bise et douceur et sourire, chère Irène.

      Aimé par 2 personnes

  3. (J’adore tes dessins au trait)
    Me fait penser aux vaches que l’on rencontre
    libres d’aller et venir
    dans la Silla (Calabre)
    et qui
    -gambadant joyeusement
    et jouant
    même adultes
    entre elles-
    montrent à qui veut le voir
    combien l’environnement joue sur le comportement (et l’ouverture de la conscience)
    d’un être vivant.
    (Les enfants devraient être plus de la moitié de leur temps d’école dans des espaces où chacun pourrait se déplacer librement)

    Aimé par 1 personne

    • En rentrant cet après-midi, je marchais assez loin derrière deux randonneurs. J’ai entendu le randonneur mâle hurler contre les vaches et l’ai vu s’en prendre à elles en brandissant sa canne. Moi, je suis passé sans autre manifestation des vaches que de me regarder passer en pensant très fort « C’est qui celui-là ? Il se dépense bien beaucoup ! »
      Merci, Aunryz, et une douce et heureuse soirée à vous deux.
      PS. J’en ai également vu une, seule dans sa pâture, qui venait de mettre bas et qui léchait son veau.

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.