chamois

P1060778
– Alors, la bipédie est-elle toujours un avantage ?
– So, bipedalism is always an advantage ?

6 réflexions sur “chamois

  1. Je n’y crois pas
    je les ai vu tenir sur des parois improbables
    je n’y crois pas
    bondir de corniches en demi ou quart de corniche
    je n’y crois pas
    ton dessin l’atteste (sourire)²
    mais
    je ne peux y croire

    avec la partie de moi qui raisonne
    avec l’autre
    ça va.

    Aimé par 1 personne

    • Un jour, un copain en Ubaye m’a dit : « Tu n’as pas le vertige ? On va aller voir les serres ou même les chamois se cassent la figure. » « Euh, t’es sûr ? » Randonnée éprouvante et superbe !
      Merci, Aunryz, et une douce et belle soirée à toi.

      Aimé par 1 personne

  2. eh, eh, mon guide de haut-montagne m’appelait toujours son chamois..l’avantage de l’hyperlaxité, passé facilement de bipède en quadripède…sourire et bises douces, cher gilles

    Aimé par 1 personne

    • De haut, j’en ai vu trois qui fuyaient (un autre randonneur) hier. La fuite a duré plusieurs minutes. J’aurais probablement pu les suivre les deux premières secondes. Les reste, je l’aurais fait en hélicoptère, sous antalgique puissant. Ceci dit, je ne me plains pas. J’avance.
      Douceur et sourire et merci, Irène.

      Aimé par 1 personne

    • J’en vois une particulière, de circonstance, mercredi dernier, en dessous du Crêt de la Neige, où je me suis étalé un peu rudement. Ma main gauche et ma jambe droite s’en souviennent. Rien de très douloureux mais l’agilité du chamois me l’aurait épargné !
      Merci et bise et douce fin de journée, Yoshimi.

      Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.