nouveau mouvement – new move

5747_chasser les mouchettes_100
– Chase the army of the teasing small flies … a new move.

12 réflexions sur “nouveau mouvement – new move

  1. Je devais un peu ressembler à cela cette nuit quant une pulsion de danse m’a fait demander à dom’ de m’emmener au milieu des danseurs.. Sourire et toute belle journée à toi, cher gilles, et des bises biien douces

    Aimé par 2 personnes

  2. Cela me fait penser à une sortie en forêt d’en les environs d’Epernay, j’étais en train de tailler un petit morceau de bois avec un couteau quand j’ai été attaqué par une horde de moustiques (finalement il était seul) et que la lame a fini sa course dans mon mollet, ce qui a bien fait rire mes compagnons de route (20 ans après ils m’en parlent encore).
    Randonner en tenue d’apiculteur n’est peut-être pas la solution 🙂

    A pluche.

    Aimé par 2 personnes

    • Est-ce que le Dalaï Lama n’aurait pas dit quelque chose comme : « Si vous avez l’impression que vous êtes trop petit pour pouvoir changer quelque chose, essayez donc de dormir avec un moustique et vous verrez lequel des deux empêche l’autre de dormir » ? La lutte est inutile !
      Merci, Anatole, et un bel après-midi à toi.

      J'aime

    • Les moustiques y prennent autant de plaisir que les mouchettes. C’est d’ailleurs un sport très populaire chez les moustiques.
      Bonne chance malgré tout, Laure, et merci et bise et une douce et heureuse soirée à toi.

      Aimé par 1 personne

    • Absolument parfait pour perdre toute présence méditative ! J’ai une amie qui attire les moucherons, les mouchettes, les moustiques, les taons … Se laisser baigner par le mouvement dans ces conditions tient du prodige !
      Merci, Aunryz, et une douce soirée à toi.

      J'aime

  3. Il y en avait quelques représentants de l’espèce au bord du lac. Mais le froid qui persiste les tient à distance. Je les entendais toutefois murmurer « vous ne perdez rien pour attendre, chers humains »… Bises, cher Gilles. Et merci pour les sourires.

    Aimé par 1 personne

    • Les pires mouchettes que je connaisse sont du côté de la pierre amérindienne dans la montagne de Kaw, en Guyane. Impossible de rester sur place. La dernière fois que j’y suis allé, je suis redescendu en courant. Je ne suis pas sûr que cela aurait impressionné un maringouin !
      Merci et bise et belle et heureuse journée, Caroline.

      J'aime

Les commentaires sont fermés.