pas très loin de la réalité – not very far from reality

5722_raccourci_100
– We are going the sort way.

10 réflexions sur “pas très loin de la réalité – not very far from reality

    • Coincés par un marais et un terrai très humide, il nous a fallu monter tout droit à droite pour reprendre la route forestière 50 mètres plus haut.
      Merci à toi, Anatole, et une toute belle journée.

      J'aime

  1. Et j’imagine l’image qui se forme dans ta tête. Jusqu’au dessin fini.
    Et j’y devine le temps. Qui passe doucement.
    Belle suite de dimanche, Gilles. Ici aussi, il pleut. Avec un ressenti de 7.
    Les lilas frissonnent. Hésitent. Ne savent plus où donner de la fleur.

    Aimé par 1 personne

    • Il y a des dessins pensés, où je souris à l’idée. Le brouillon peut attendre plusieurs heures. Celui-ci est presque uniquement gestuel, poussé par une diagonale qui m’est familière.
      J’avance l’idée que gravir la pente très raide, parce que pente très raide il y a eu, m’a été un grand plaisir qui s’est déposé, tout seul, sur mon carnet.
      Merci et bise et douce et heureuse journée à toi, Caroline.

      J'aime

    • Tant que je peux me le permettre, j’adore ces montées très raides ! Cette fois-ci encore plus. Rejoindre la piste forestière au dessus nous permettait d’échapper au marais d’un côté et au terrain extrêmement humide devant.
      Merci, Roi Joyeux, et une belle et heureuse journée à toi.

      J'aime

    • Parce que ce serait trop trivial pour un jésuite ? Parce qu’un jésuite frappe toujours de dos ? Parce que l’idéal du jésuite étant de s’élever, il a décidé d’y mettre le temps ?
      Merci, Aunryz, et une belle et chaleureuse soirée à toi.

      J'aime

Les commentaires sont fermés.