labyrinthe

5592_labyrinthe_100

17 réflexions sur “labyrinthe

  1. Tu ne serais pas un peu du « Sud » des Ardennes pour nous faire croire que la neige a recouvert les contreforts ardennais 😉
    C’est quand même pratique le GPS dans des conditions pareils.
    Chez nous c’est prévu pour demain matin.
    A pluche.

    Aimé par 1 personne

    • Je n’ai pas vu « Shining » (je n’ai pas vu beaucoup de films, tout court !) et je suis allé consulté les voyant.e.s de la toile … captivant. Hiver et labyrinthe y sont et le labyrinthe sauve les deux survivants.
      Merci, Juliette, et bise et bel après-midi à toi.

      J'aime

  2. Bonjour Gilles, ainsi on peut se perdre dans les Ardennes sous la neige? on est presque voisin, je suis de l’Aube, au sud encore en Champagne mais la Bourgogne n’est pas loin. Bisous bon après-midi MTH

    Aimé par 1 personne

    • S’égarer, disons ! Quelques uns des sentiers que nous avons empruntés, et rendus, la semaine dernière, n’étaient plus visibles. Il fallait soit connaître le terrain soit avoir une carte ou un GPS soit avoir un grand flair pour les trouver.
      Merci et bise et bel après-midi entre Champagne et Bourgogne, Marie.

      Aimé par 1 personne

  3. Chemin bleu de glace.
    Ici, la tempête recommence.
    La neige recouvre nos trottoirs de glace.
    On a un vrai janvier, à l’image du Québec.
    Comme le chante encore Gilles Vigneault.
    « Mon pays, ce n’est pas un pays, c’est l’hiver ».
    Bises, Gilles. Et une belle fin de journée dans tes Ardennes.

    Aimé par 2 personnes

    • Merci beaucoup, Caroline, et bon courage pour accueillir chaudement Mister Winter !
      Ici, ce fut une belle journée d’hiver, froide et ensoleillée. Une tempête en modèle réduit est annoncée pour cette nuit et demain matin.
      Bise et belle journée à toi.

      J'aime

  4. Ton labyrinthe me laisse pensif, il n’est valable qu’en cas de grosse neige, et, visiblement il n’est qu’une solution = suivre le groupe! où qu’il aille.
    Un véritable labyrinthe, en vendée, est celui d’un paysan ayant tracé dans son champ de blé, des circonvolutions qui n’aboutissent nulle part!
    Ah, si, je m’excuse, le moment de la moisson a mis au clair le champ des paumés!

    Aimé par 1 personne

Répondre à Gilles Labruyère Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.