la physique du vent – wind physics

5525_du froid vers le chaud_100– Wind blows from cold to warm …
– What’s that stupid story ! Winds goes where it wants to go !

11 réflexions sur “la physique du vent – wind physics

  1. Ben oui! On dit bien libre comme le vent, non? Et je suis favorable au sens du vent mais seulement dans ce cas précis! Je parie que c’est encore une histoire de calculs et de probabilités que le conférencier toujours souriant raconte? Merci Gilles

    Aimé par 2 personnes

    • Aucune statistique, aucune probabilité là dedans les Belles Sources. C’est comme dans le faitout d’eau que je mets à chauffer pour les pâtes. L’eau monte au milieu, va vers les parois, descend vers le fond et revient au milieu. Si on a envie, on peut mettre cela en équations. C’est ce que les météorologues font. Alors l’expression « libre comme le vent » est juste dans le sens où rien de l’arrête. Mais le mistral n’a pas vraiment le choix de souffler du nord montagneux et froid vers le sud, plus chaud et avec une grande quantité de chaleur en réserve !
      Bise et doux bout de semaine à toi.

      Aimé par 1 personne

      • Un peu floue pour moi cette histoire de marmite, il me faut me concentrer! Et voilà que je crois voir une équation?! Oh et puis, le mistral est toujours gagnant dit-on malgré la rencontre frontale avec le sud, il saura j’en suis sûre s’y diluer. Merci Gilles et très belle journée à toi

        Aimé par 1 personne

  2. La physique du vent, c’est un vaste domaine, surtout après une soirée Cassoulet bien arrosé 🙂
    Connaître les règles élémentaires de physique est sans doute important si l’on doit affronter les éléments comme durant la route du Rhum.
    J’ai l’impression qu’au fil des ans le vent se fait plus (+) présent ?
    A pluche.

    Aimé par 1 personne

  3. Bonjour Gilles , le vent est indomptable , alors il fait ce qu’il veut, à nous de nous adapter, et aujourd’hui d’où vient le vent? de la violence ou de l’apaisement? je souhaite qu’il devienne brise légère . Bisous et bon après-midi MTH

    Aimé par 1 personne

  4. En écho à Anatole,
    Le vent c’est comme à la route du rhum, seule compte d’avoir une éolienne à bord
    Je m’amuse à observer l’éolienne de mon grand’père, surmontée d’un coq pour toute direction

    Désolé, je ne vois pas la suite
    😀

    Aimé par 1 personne

    • Et donc, dans la Route du Rhum, les marins n’ont jamais affaire au pot au noir ? Et les alizés sont trop au sud pour être utiles ? Excuse mes questions, ma seule navigation a été sur un ferry de 145 mètres !
      Merci et une belle soirée à toi.

      J'aime

      • NON, pas de pot au noir (l’espace est restreint à l’équateur Africain)—Pas d’alizés, sauf pour des aventuriers—
        A bord d’un ferry, tu ne te rends compte de rien…ses machines sont imperturbables! (En monstre de croisière, non plus, sauf le sablage du Champagne traditionnel)
        Mais à bord d’un côtre traditionnel, il en va autrement….La route est longue, peuplée de péripéties, où l’amitié fraternelle joue un rôle différent dans l’épreuve: Une amitié soudée à jamais!
        D’ailleurs, le point de chute n’est pas ‘un grand hôtel touristique’

        Bon voyage Gilles

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.