le vent a son satellite – wind has its satellite

affiche_9_s

aeolus

La conférence aura pour objet le satellite aeolus et touchera plus généralement l’ingénierie des satellites. Aeolus est un satellite de l’Agence Spatiale Européenne dont la mission consiste à mesurer la vitesse des vents, tout autour de la Terre et jusqu’à une altitude de 30 kilomètres. Après 17 ans (!) de développement, aeolus a été placé en orbite par une fusée Vega, le 22 août 2018, lancée de Kourou en Guyane. Les premières données sont prometteuses et suscitent pas mal d’excitation dans le milieu des météorologues européens.
La conférence couvrira : la mission de aeolus et l’origine physique des vents, l’orbite et ses contraintes, quelques éléments techniques de la construction de aeolus dont le principe général de la mesure, le télescope et l’ordinateur scientifique, le laser (comment la difficulté liée à la puissance a été résolue), les principaux essais de validation et pour finir un approfondissement de la méthode de mesure et les difficultés les plus lourdes qui vont avec. L’audience visée est le grand public, sans aucune connaissance préalable, ni technique ni de physique.  On parlera terminateur, mouche, moteur de cargo, piscines, petites voitures …La conférence durera environ une heure et pourra engendrer des questions.

Le conférencier sera Gilles Labruyère, plus de 40 ans d’ingénierie des satellites, 31 ans à l’Agence Spatiale Européenne, basé aux Pays-Bas. Il a participé, comme ingénieur mécanicien principal,  aux projets de deux satellites, Envisat et aeolus, de la conception préliminaire jusqu’à la campagne de lancement et à la mise sur orbite. Malgré l’apparence essentiellement technique de sa carrière, sa motivation principale tourne autour des relations humaines.Il est également un dessinateur à tendance humoristique, avec plus de 5000 dessins à son actif, et cela ne pourra que transparaître dans la conférence. Aujourd’hui, Gilles est un heureux et chanceux retraité enraciné à Charleville-Mézières.

Gilles Labruyère, dessinateur débranché, unplugged cartoonistle blogue : https://gilscow.wordpress.com

aeolus

The conference will focus on the satellite aeolus and will more generally touch satellite engineering. aeolus is a satellite of the European Space Agency whose mission is to measure the speed of the wind, all around the Earth and up to an altitude of 30 kilometers. After 17 years (!) of development, aeolus was placed in orbit by a Vega rocket, on August 22, 2018, launched from Kourou in French Guiana. The first data are promising and caused a lot of excitement in the circle of European meteorologists.
The conference will cover : the mission of aeolus and the physical origin of the winds, the orbit and its constraints, some technical elements of the construction of aeolus including the general principle of measurement, the telescope and the scientific computer, the laser (how the difficulty related to the power was solved), the main validation tests and finally a deepening of the measurement method and the most difficult difficulties that go with it. The intended audience is the general public, without any prior knowledge, neither technical nor about physics. Terminator, fly, cargo engine, swimming pools, small cars … may be called. The conference will last about an hour and may arise questions.

The speaker will be Gilles Labruyère, more than 40 years of satellite engineering, 31 years at the European Space Agency, based in the Netherlands. He has been involved, as a senior mechanical engineer, in two satellite projects, Envisat and aeolus, from the preliminary design to the launch campaign and the first operations in orbit. Despite an apparently essentially technical career, his main motivation is around human relations. He is also a cartoonist with a humorous trend, with more than 5000 cartoons to his credit, and this can only be reflected in the conference. Today, Gilles is a happy and lucky retired living in Charleville-Mézières.

Gilles Labruyère, unplugged cartoonist, unplugged cartoonistle blog: https://gilscow.wordpress.com

25 réflexions sur “le vent a son satellite – wind has its satellite

    • Il y a peut-être un « représentant » de aeolus près de chez toi ? Je peux également me déplacer … à une distance raisonnable parce que ce serait en voiture à cause du matériel !
      Merci, bise et belle journée à toi, ‘vy.

      J'aime

    • Alors même réponse qu’à ‘vy, Aldor : Il y a peut-être un « représentant » de aeolus près de chez toi ? Je peux également me déplacer … à une distance raisonnable parce que ce serait en voiture à cause du matériel !
      Merci et une belle journée à toi, Aldor.

      J'aime

  1. Quel beau parcours Gilles! J’aurais beaucoup aimé assister à cette conférence! L’humour oui beaucoup et les relations humaines très appréciées parce qu’attentives et chaleureuses, et ayant eu la tête dans les étoiles aussi longtemps, tu ne peux que nous faire nous faire rêver et nous donner le sourire! Merci beaucoup Gilles pour tout cela et belle et douce journée illuminée par les astres que tu as tutoyés aussi longtemps et qui nous éclaboussent aussi de leur, ta lumière!

    Aimé par 1 personne

  2. un beau résumé mais le travail accompli et/ou l’homme que tu es me semble bien plus vaste 🙂
    suis contente que tu puisses transmettre ton expérience au plus grand nombre et te souhaite un beau moment de partage
    bises et une journée lumineuse, gilloup (je penserai à toi le 13, jour de la fête de ma maman….quand tu seras en pleine *lumière* 😉 )

    Aimé par 1 personne

    • Le rôle de l’ESA, pour l’instant, s’est limité à m’autoriser à utiliser l’image de fond et leur logo. Peut-être que cela viendra ?
      Tu es bien loin pour que je descende jusque chez toi !
      Merci, Anatole, et une belle journée à toi également.

      J'aime

  3. J’y serais bien allée. Moi, quand on mêle la science et les coeurs des humanoïdes, je suis partante.
    Je pourrais peut-être m’essayer sur un courant éolien le soir venu… euh, vous en pensez quoi, monsieur l’ingénieur?
    Belle et douce fin de journée à toi, Gilles.

    Aimé par 1 personne

    • Il y a bien un courant-jet polaire qui passe d’abord près de chez toi pour venir près de chez moi et continuer par de l’autre côté pour revenir du côté de chez toi !
      Merci et bise et une grande belle journée à toi, Caroline.

      J'aime

    • Je ne crois pas qu’elle se prête à une diffusion vidéo, Marie. Enfin, j’entends cela avec un certain biais. Peu de vidéos m’ont jamais intéressé et ma télévision reste éteinte, sauf à la visite de mes enfants.
      Bise et belle journée, Marie

      Aimé par 1 personne

  4. Félicitations à Vous Gilles 😊 Vivant dans le Var, je n’aurai pas la possibilité d’y assister cette fois-ci, mais qui sait, par un autre biais, autrement … c’est un sujet qui aurait intéresser une grande partie de ma famille. Je suis certaine que le Passionné que vous êtes saura transmettre …

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.