hêtre – beech

5511_taupe_100
– With the owl, we will create an association to protect the beech.

21 réflexions sur “hêtre – beech

  1. Trop chou, L’ASSO
    Quand je vous disais qu’elles fleurissent à tout va (nous avons dépassé le million en France)
    A citer: L asso des cowboys
    Celle de la Légion Etrangère: L asso de Kolwezi
    Et celle: L asso -tease him about his franglish
    OK, facile

    Aimé par 1 personne

          • grâce à toi je viens d’apprendre qu’il existe des hêtres tortillards (des faux, donc) et voici celui photographié dans la forêt ‘au dessus’ de monthermé qui, lui, est très ‘noueux’ et je n’en ai jamais vu d’autre comme lui:

            Aimé par 1 personne

              • Je le connais ! Les faux sont bien différents. Les plus célèbres sont à Verzy dans la montagne de Reims. Le site est exceptionnel. Ce sont des hêtres qui prennent une forme basse, tortueuse et pleureuse. Ils poussent lentement et se reproduisent difficilement. Il est bien étonnant qu’il y en ait un exemplaire unique à Revin ! Si ma compréhension est bonne, les arbres sont contaminés par un virus qui entraîne une mutation qui se propage à la descendance.
                Bise et douce soirée, Malyloup.

                Aimé par 2 personnes

                • ah que je suis contente que tu le connaisses aussi! oui grâce à toi, j’ai vu les photos de ces hêtres étranges de la montagne de reims….vraiment très étonnant!
                  bises itou et merciii

                  Aimé par 1 personne

    • C’était la taupe éclaireuse. Il y en a toute une garnison derrière la haie qui vont te refaire le gazon ! Ceci-dit, j’aime bien les taupes et les lombrics. Quant aux hêtres, je vois bien qu’ils se dégradent, attrapent des maladies.
      Merci, Anatole, et un beau grand lundi à toi.

      J'aime

    • Le ver fait son marché partout où il peut. Compte tenu de sa taille, il ne fera pas de grande fortune. Être lui suffit. Ceci-dit, ceux-ci sont dû à la fée Fortune.
      Merci, Aunryz, et un tout grand lundi à toi.

      J'aime

  2. Alors un p’tit bout d’histoire, de journal, qui date d’il y a plus de vingt ans déjà :
    « Je marche souvent dans le bois, en empruntant les sentiers étroits qu’on entretient lui et moi, ou en m’enfonçant dans les endroits plus denses, entre des arbres tous plus beaux les uns que les autres. Dans certains coins, il s’en trouve de très vieux, dont des hêtres superbes avec cette écorce lisse que j’adore, et quelques frênes. La plus grosse partie de la forêt est peuplée d’arbres plus jeunes : des trembles, des bouleaux, des merisiers, quelques pommiers, et une quantité d’érables de toutes sortes. Ce qui a déjà été une terre agricole est aujourd’hui devenu une forêt magnifique. Une forêt que j’aime. Parce que je m’y sens incroyablement libre et vivante, et que j’y ai découvert la joie de pouvoir me promener à n’importe quelle heure du jour et de la nuit dans une nature sauvage et apprivoisée où je ne me sens jamais menacée.  »
    Belle fin de lundi, Gilles. Et merci pour la tendresse.

    Aimé par 3 personnes

    • Merci infiniment pour ce support au hêtre, Caroline. Le hêtre est « mon » arbre, pour ses couleurs vert tendre alors que la forêt est déjà sombre et dorée en automne. Le tronc en est souvent droit et lisse. Un beau gars !
      Un tout doux après-midi à toi.

      Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.