wind – vent

5466_vent_100
– Didn’t you set the wind in the wrong direction ?

21 réflexions sur “wind – vent

    • À pied, je n’ai pas cette expérience. Mais à vélo, la règle est absolue : toujours le vent de face. Deux vélocipédistes qui se croisent ont chacun le vent de face. Certainement une discontinuité quantique contenue dans le cadre ?
      Merci, Aldor, et une fort belle journée à toi.

      Aimé par 1 personne

      • « Toujours le vent de face à vélo »? Hmmm. Je ne savais pas trop que c’était une règle mais j’ai souvenir de pédaler comme un fou, enfant, dans les rues d’Amsterdam avec le vent en face, et de faire du surplace!
        (Le plat pays a des vents terribles!)

        Aimé par 1 personne

  1. ce serait plus facile dans le sens de la montée 😉
    ps : cela me refait penser et remonter à bien des années en arrière : je revenais de voir ma jument dans une ferme et j’étais sur mon vélo. Il y avait une belle côte à monter et vraiment beaucoup de vent …. je n’ai pas eu à pédaler, j’étais en haut de la côte en quelques secondes 😉

    Aimé par 2 personnes

    • Merci pour les liens, Chachashire, qui me vont bien. Au milieu du projet aeolus, il y avait eu une recherche du chant ou de la musique, avec le vent comme thème, qui conviendrait le mieux. La liste était fort longue ! À cause de, ou plutôt grâce à, la différence des styles, personne n’a jamais choisi !
      Une toute belle journée à toi.

      Aimé par 1 personne

  2. Vivement qu’ils inventent le sac à dos avec assistance électrique pour les randonneurs 🙂
    Si par hasard le premier de la troupe était équipé d’un pare-brise cela soulagerait les autres participants ?
    A pluche.

    Aimé par 1 personne

  3. Vent très rafraîchissant au sommet du Puy-de-Dôme aujourd’hui après la montée du chemin des muletiers sous une chaleur estivale… il devait souffler dans le bon sens puisqu’on a réussi à grimper et à redescendre aussi!
    Merci pour ce trait de crayon et d’humour, Gilles. Bonne soirée!

    Aimé par 1 personne

  4. Ça vient de mon désir de rester souple, dit le vent. Je vieillis, vous savez.
    Mais t’as pensé à nous? On fait quoi, nous, là-dedans? disent-ils en choeur.
    Tout ce qui vous chante, répond le vent.
    Belle fin de samedi, Gilles. Et bises sur un vent. D’océan.

    Aimé par 1 personne

    • À Wassenaar, là où j’habitais « avant », il y avait un pont piétonnier qui chantait au moindre souffle de vent. Je n’ai jamais entendu d’ondes éoliennes aussi nettes qu’à cet endroit. Et je me souviens avoir lu un roman, la tuile à loups, qui raconte l’histoire d’un village après que la tuile à loups a chanté. En Ardenne, le vent est rarement une préoccupation !
      Merci tout plein, Caroline, et bises de l’autre côté du vent.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.