crime propre – clean crime

5225_crime_100
– La scène du crime

Pour répondre à quelques questions : J’ai dessiné le brouillon à 3 heures du matin pour me débarrasser d’un cauchemar qui mettait en scène des manilles peu motivées à supporter aeolus. Si vous ne voyez pas très bien l’horreur de la situation, elle dérive de la troisième photo de cette article : https://aeolusweb.wordpress.com/2018/01/10/bye-focal-5-au-revoir-focal-5/

To answer a few questions : I drew the draft at 3 o’clock in the morning to get rid of a nightmare that involved shackles that were not very motivated to support aeolus. If you do not see the horror of the situation very well, it derived from the third picture of this article : https://aeolusweb.wordpress.com/2018/01/10/bye-focal-5-au-revoir -focal-5 /

Publicités

9 réflexions sur “crime propre – clean crime

  1. Je ne suis pas douée en terme d’outillage, mais à force de faire quelques allers retours entre le dessin et la photo, je crois avoir fini par comprendre, l’imagination a fait le reste.

    Aimé par 3 people

    • L’ajustement de l’horizontalité de aeolus en ajustant la longueur des élingues avec des manilles est un exercice peu courant, compliqué, répétitif et très long. Ceci dit, mon cauchemar était sans fondement de ce côté. La sécurité de aeolus a été assurée à tout instant ! Merci, ‘vy, et une toute belle journée à vous … ou à toi, je ne me souviens plus.

      Aimé par 3 people

      • Après les manilles, voici les élingues, tu me fais chercher sur google de bon matin, Gilles. Tu nous fais suivre une histoire bien captivante avec aeolus, à petite dose, ce qui est parfait pour les néophytes comme moi. A toi également, une belle journée.

        Aimé par 2 people

  2. J’ai eu aussi mon lot de soucis avec des goupilles fusibles qui se montent sur les motobineuse à fraise, et qui cédaient l’une après l’autre au milieu du potager, la seule différence c’est que je n’étais pas dans un rêve.

    Tes mailles sont en fonte d’aluminium ?
    A pluche.

    Aimé par 1 personne

    • Mon brouillon m’a en effet libéré du cauchemar. La nécessité de le dessiner à 3 heures du matin me venait plus de l’intention graphique que du cauchemar lui-même. Merci, Caroline, et un tout bel après-midi à vous.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s