micro-vibrations

IMG_20171207_091115_s
– What d’you say ? – Micro-vibrations test running !
– Qu’est-ce que vous dites ? – Essai de micro-vibrations en cours !

Ce matin, mesure de la stabilité de la fréquence des lasers avec les roues à inertie, la principale source de perturbations, qui tournent.

This morning, measurement of the stability of the frequency of the lasers with the reaction wheels, the main source of disturbance, running.

the reality side – du côté de la réalité

Publicités

3 réflexions sur “micro-vibrations

    • J’essaye de faire simple : à l’intérieur de aeolus il y a des mécanismes qui bougent, qui tournent, comme les relais sur les cartes électroniques, les vannes du système de propulsion, les roues à inertie qui maintiennent la visée de aeolus dans la direction souhaitée et une espèce de petite guillotine qui coupe le faisceau laser de temps à temps. Tous ces mécanismes font du bruit, bruit qu’on ne peut pas entrendre, puisque aeolus est dans le vide, mais qu’on peut ressentir. Le laser les ressent et la longueur d’onde émise par le laser, normalement 355 nanomètres, est affectée par une petite variation. Comme la vitesse du vent est dérivée de la variation de la longueur d’onde du laser à la réception, une variation à l’émission cause une erreur dans la mesure. Ce que nous allons faire cet midi, si les vents nous sont favorables, est de mesurer la variation de la longueur d’onde à l’émission, en présence des principales sources de « bruit ». Encore très technique, je le reconnais, Irène !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s