birds – oiseaux

P1040262_s

– Here, all birds fly the same direction !

18 réflexions sur “birds – oiseaux

  1. Au contraire, j’aime bien profiter de vos dessins sur carnets; ça donne l’impression de rentrer un peu plus dans votre intimité créatrice.
    C’est fabuleux, pour quelqu’un qui ne sait dessiner que des bouzigues, et encore… 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Merci bien, la mouette rieuse ! Il est vrai que l’étincelle d’inspiration est plus près de mon carnet que de ma table à dessin. La mise au propre m’est également source d’inspiration, d’émotions et de satisfaction. Quant aux bouzigues, si vous pouviez m’en dessiner une, cela m’aiderait ! Le mot n’a pas pénétré jusqu’aux Ardennes !

      Aimé par 1 personne

      • C’est amusant, parce que c’est le mot qu’utilisait mon grand-père, originaire de Charleville-Mézières, pour désigner ces petits bonshommes réalisés très simplement : une grosse tête ronde, éventuellement un ventre et des membres bâtons. A la manière des dessins d’enfants.

        J'aime

  2. Je pense que les deux bonshommes vont bientôt être aspirés par l’ effet Venturi et voler aussi dans ce même sens que les oiseaux ! 🙂
    Réflexion faite , de quel sens s’agit -il ? 🙂
    Amitié
    Michel

    Aimé par 1 personne

    • Un cas où le dessin terminé montrera des personnages inclinés pour résister au vent. Quant au sens, il ne peut s’agir que du bon sens ! Une toute bonne fin de journée à vous, Michel !

      J'aime

  3. Ils n’ont pas trop le choix (?)

    La dernière fois que j’étais sur le Ventoux
    le vent a failli emporter ma femme elle a du se coucher au sol
    il a été mesuré à plus de 200 km/h
    En quelques secondes
    le fameux nuage que tu as dessiné sur une de tes récits de voyage
    celui qui encapuchonne parfois le sommet alors qu’il fait beau partout
    a disparu
    balayé par le coup de vent.

    Je te souhaite un temps plus clément pour ta prochaine ballade.

    J'aime

    • C’est exactement ce que je pense, Aunryz ! Je n’ai jamais mis les pieds sur les crêtes du Lubéron sans qu’il y ait un vent à écorner les bœufs, soit du nord, soit du sud, sans que cela fasse une grande différence sur la température locale. Il faut que je dise que j’ai toujours été là-haut en avril. Peut-être qu’à la mi-août … Une toute bonne journée à vous !

      J'aime

  4. oui, j’aime voir ce carnet, ces brouillons…
    … ici, sur le coup, j’ai lu trop vite et j’ai cru que la bulle disait « ici, tous les oiseaux volent dans le même ciel »… ;o)
    bonne journée, Gilles

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.