Aeolus

P1040143_s

Un petit Aeolus en plastique que j’ai reçu hier et dont je suis fort content. C’est un modèle, mon tout premier, que j’ai dessiné d’après le personnage que je mets dans mes dessins et qui a été imprimé en 3D sans forcer ni sur la résolution ni sur le fini de surface. 32 x 37 x 69 mm, 15 grammes.

A small plastic Aeolus that I received yesterday and which makes me very happy. This is a 3D printed model, my very first, that I created from the character of my cartoons without pushing resolution or surface finish to the best. 32 x 37 x 69 mm, 15 grams.

Publicités

23 réflexions sur “Aeolus

  1. il est beau, cet Aeolus… et la photo réchauffe son apparence… on peut se l’imaginer dans le sable, sous un beau ciel turquoise… in any case, he’s very cute…

    J'aime

    • Merci bien, Aunryz ! Il présente bien en effet. Pour la pâte d’amande, je ne sais pas. J’ai trouvé un imprimeur 3D sur sucre. J’imaginerais bien des petits morceaux de sucre à l’effigie de Aeolus. Je vais m’abstenir; je suis très opposé au sucre !

      J'aime

  2. On est qu’au début des usages de l’impression 3D! votre personnage, très bien réussi au demeurant, est réalisé à partir d’un scan 3D ou d’une modélisation directement issue d’un logiciel 3D?
    En tant que sculpteur je m’intéresse aussi à l’impression 3D mais je ne l’ai pas expérimenté encore. Professionnellement j’ai eu l’occasion aussi d’être confronté à travers de projets d’innovation sur les nouveaux usages autour de la personnalisation d’objets et notamment dans l’impression de produits culinaires…

    Aimé par 1 personne

    • D’abord, merci pour le compliment, Bruno ! Mon personnage est de la géométrie pure, crée sous OpenSCAD. C’est mon premier modèle et ma première impression. J’en suis très heureux ! Comme mon premier métier était dessinateur industriel et que je manipule encore couramment la CAO 2D, bâtir un modèle 3D a été un jeu et un plaisir intense. J’ai un autre modèle, de Aeolus également, plus réaliste, géométriquement plus compliqué, et que je trouve également très réussi. Je crois que ce n’est pas la fin de ma collaboration avec l’impression 3D !

      Aimé par 1 personne

    • Merci bien, Anne-Ma ! Le principe de l’impression qui a été utilisé ici est simple : Une fine couche de poudre de plastique est déposée uniformément sur toute la surface d’une plaque. Un laser fait fondre la poudre là où on veut avoir de la matière solide et agrège les grains fondus. Quand toute la surface de matière désirée est polymérisée, on ajoute une couche de poudre au dessus de la première. Le laser polymérise la deuxième couche. On ajoute une troisième couche … Quant l’objet est terminé, on a un bac plein de plastique en poudre et au milieu un objet en plastique solide, polymérisé couche par couche. La poudre qui n’a pas été polymérisée est récupérée pour l’impression suivante.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s