Gégène

3927_gegene_150– Dans le temps, les shadoks avaient gégène !

Les shadoks étaient un dessin animé d’anthologie, diffusé quotidiennement dans les dernières années 60 et premières années 70, dessiné par Jacques Rouxel et qui doit son succès fantastique à l’absurde du propos et à la voix de Claude Piéplu. Un des personnages secondaires de la série était une minuscule mais terrifiante araignée baptisée gégène. Le mot de gégène vient de générateur électrique plutôt manuel. La gégène a été détournée d’une manière odieuse pendant la guerre d’Algérie.

The shadoks were a cartoon of anthology, broadcasted daily in the last 60s and early 70s, designed by Jacques Rouxel, which owes its fantastic success to the absurdity of the subject and the voice of Claude Piéplu. One of the minor characters in the series was a tiny but terrifying spider named gégène. The gégène word comes electric generator mostly manual. The concept of gégène was diverted in an odious manner during the war in Algeria.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s